Catégories
Beauté, cosmétique & soins

Comment devenir dermatologue cosmétique

Non seulement les dermatologues esthétiques contribuent à améliorer l’estime de soi de leurs patients, mais ils apportent également une contribution précieuse au domaine de la médecine. Jetons un coup d’œil à ce qu’il faut faire pour devenir un dermatologue cosmétique.

Selon les tendances du marché, le salaire annuel moyen d’un dermatologue cosmétique varie entre 200 000 et 300 000 euros, en fonction de l’emplacement, de l’expérience et de l’organisation.

L’Académie américaine de dermatologie définit le dermatologue comme suit : « Un dermatologue certifié par le conseil d’administration est un médecin agréé et le seul médecin spécialiste formé en résidence, pleinement instruit dans la science et l’art de la médecine et de la chirurgie cutanées, qui a reçu une certification.

Les dermatologues cosméticiens sont des praticiens médicaux certifiés par le conseil d’administration qui limitent leur traitement à la peau, aux cheveux et aux ongles, et utilisent des techniques médicales qui contribuent à améliorer l’apparence du patient. Le traitement des maladies dermatologiques ne fait pas partie de leur profil professionnel. Tous les dermatologues reçoivent une formation dans les domaines de la dermatopathologie et de la dermatologie médicale, chirurgicale et cosmétique.

devenir dermatologue cosmétique

Conditions requises pour devenir dermatologue cosmétique

Les dermatologues cosmétiques doivent obtenir leur Bachelor’s Degree du collège, dans lequel leurs principales matières doivent inclure la chimie organique, la biologie, la chimie et la physique. Certaines écoles de médecine exigent des cours obligatoires en biochimie et en mathématiques, ainsi qu’un score SAT fixe, pour pouvoir être admis.

Après avoir obtenu leur diplôme universitaire, les aspirants dermatologues doivent passer le Medical College Admission Test (MCAT), afin de pouvoir étudier dans une école de médecine pendant les 4 années suivantes.

Pendant leurs études de médecine, les aspirants dermatologues devront passer le US Medical Licensing Exam (USMLE) Step 1, USMLE Step 2 Clinical Knowledge, et USMLE Step 2 Clinical Skills. L’USMLE est un examen en trois étapes permettant d’obtenir une licence médicale pour exercer d’Amérique. Cet examen est parrainé par la Federation of State Medical Boards (FSMB) et le National Board of Medical Examiners (NBME).

Une fois qu’ils seront devenus docteur en médecine ostéopathique (DO) ou docteur en médecine (MD), ils devront passer l’examen final de USMLE Step 3.

Par la suite, ils devront entrer dans un programme accrédité de Résidence en dermatologie. La résidence en dermatologie exigera que les candidats effectuent leur internat en médecine interne ou en chirurgie pendant une période d’un an. Une autre période de 3 ans est consacrée à l’acquisition d’une expérience pratique au cours du programme de résidence.

Après être devenu dermatologue, les candidats peuvent choisir de commencer à travailler. Après avoir concouru à leur programme de résidence, les médecins devront passer l’examen du American Board of Dermatology Examination pour devenir des dermatologues cosmétiques certifiés par le conseil d’administration.

Les dermatologues esthétiques doivent satisfaire aux exigences de formation médicale continue (FMC) tout au long de leur pratique médicale. Leur certification de l’American Board of Dermatology doit être renouvelée tous les 10 ans en passant l’examen du conseil.

Les médecins qui ont terminé leur fellowship, doivent passer le General Board Examination afin d’obtenir leur certification avancée et spécialisée dans le domaine de la dermatologie cosmétique. Ceux qui ont une spécialisation peuvent se présenter au Subspecialty Board Examination conduit par l’American Board of Dermatology.

Certains peuvent également opter pour une formation médicale avancée immédiatement après avoir terminé leur résidence, dans laquelle ils peuvent être tenus de suivre une formation dans le cadre d’un fellowship d’un ou deux ans. Les dermatologues esthétiques peuvent choisir entre un Fellowship en dermatologie procédurale ou en dermatologie esthétique.

La dermatologie esthétique exige que les médecins suivent une formation avancée en méthodologie chirurgicale, tandis que la dermatologie procédurale dispense une formation à la fois en chirurgie esthétique et médicale. Au cours de cette étape, les dermatologues peuvent acquérir une spécialisation dans les domaines suivants :

  • Les peelings chimiques pour éliminer les cicatrices d’acné, la pigmentation, les tatouages et autres marques.
  • La greffe et la restauration des cheveux.
  • La chirurgie au laser, les liftings du visage, le traitement des varices, la liposuccion, les greffes de peau, les chirurgies d’augmentation des traits, etc.
  • Liposuccion tumescente pour éliminer la graisse localisée des zones problématiques tout en gardant le patient éveillé.
  • Application de produits de comblement et de toxines botuliques.
  • Chirurgie reconstructive pour éliminer les cicatrices laissées après l’ablation d’un cancer de la peau.
  • La chirurgie de Mohs, qui est une chirurgie spécialisée pour enlever et traiter le cancer de la peau.

La dermatologie cosmétique est pratiquée par des esthéticiens ainsi que par des médecins qui n’ont pas suivi de formation sur les procédures cosmétiques. Cependant, la fiabilité, la qualité et les normes de sécurité maintenues par ces praticiens dépendent de leur formation, de leur expertise et de leur expérience.

Il est conseillé aux dermatologues esthétiques de rester informés des avancées récentes dans leur domaine, et d’apprendre de nouvelles techniques pour améliorer leur travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *