Catégories
Location ou achat immobilier

Comment sous-louer un appartement sans énerver votre propriétaire

Savoir comment sous-louer un appartement pourrait faire la différence entre la rupture d’un bail (et la perte de votre caution) et une économie importante. Alors, comment sous-louer un appartement ?

Lorsque vous sous-louez, votre bail ne prend pas fin. Au lieu de cela, un autre locataire emménage dans votre espace, prend en charge les factures, et vous restez sur le bail en tant qu’occupant principal. La sous-location peut durer jusqu’à la fin du bail ou seulement un mois, selon la durée de votre absence et l’accord de votre locataire. Il s’agit d’une option judicieuse pour les locataires qui cherchent à partir plus tôt ou à s’absenter de la ville pendant un certain temps, mais vous devrez suivre quelques directives pour minimiser les risques et faire en sorte que tout se passe bien. Voici ce que vous devez savoir avant de sous-louer :

Comment sous-louer un appartement avec l’approbation du propriétaire

Ayez l’accord de votre propriétaire pour la sous-location avant de commencer à faire visiter l’appartement. Cela peut nécessiter de la persuasion. Tout d’abord, vérifiez votre bail. De nombreux contrats de location comportent une clause de sous-location qui vous renseignera sur la politique de votre propriétaire. Ensuite, expliquez votre situation à votre propriétaire. Enfin, demandez au propriétaire d’accepter la sous-location par écrit afin d’avoir une preuve de l’accord si un problème surgit plus tard.

Sélectionner les locataires potentiels

Si vous avez de la chance, vous trouverez un membre de la famille ou un ami de confiance pour reprendre votre location. Sinon, des sites peuvent vous aider à trouver des candidats potentiels, mais vous devrez les filtrer vous-même. Interrogez les locataires potentiels sur leurs habitudes de vie, leurs animaux de compagnie, leurs antécédents de location et leurs revenus. Demandez des preuves d’emploi, comme des bulletins de paie ou des copies de relevés bancaires, et envisagez de procéder à une vérification de la solvabilité. Cela peut sembler excessif, mais gardez à l’esprit que vous êtes responsable de tout loyer ou dommage impayé.

signature contrat

Signer un contrat de sous-location

Une fois que vous avez choisi un locataire, vous devrez tous deux signer un contrat de sous-location. L’accord doit inclure tout ce qui sur le bail original, comme le loyer total dû, la politique concernant les animaux de compagnie, la politique de stationnement et toute autre règle. Assurez-vous de dater la sous-location en commençant le jour où le locataire emménage et en terminant le jour où le bail original se termine, ou lorsque vous prévoyez de ré emménager.

Vous pouvez également demander un dépôt de dommages remboursable. De cette façon, si le nouveau locataire laisse l’endroit sale ou endommagé, vous pourrez payer les réparations sans perdre votre propre dépôt de garantie

La location d’un appartement est une activité très importante.

Préparez votre espace

Avant que le nouveau locataire n’emménage, décidez de ce que vous laisserez dans la location et de ce que vous stockerez. Si vous prévoyez de laisser l’endroit meublé, assurez-vous que la locataire le sache à l’avance afin qu’elle ne se présente pas avec un camion rempli de meubles

Préparation de l’espace

Préparation de l’espace

Pour les petites choses, retirez tout ce qui a de la valeur ou qui est important pour vous (juste au cas où il serait cassé) et faites le tri de toutes vos factures et des papiers enregistrés. Assurez-vous de ne rien laisser derrière vous qui comporte votre numéro de sécurité sociale, votre numéro de permis de conduire, vos numéros de compte bancaire ou toute autre information personnelle qui pourrait vous exposer à un risque de vol d’identité. Cela n’arrivera probablement pas, mais il est préférable de jouer la sécurité.

Soyez un propriétaire

Pendant que vous sous-louez votre logement, gardez un œil sur les choses. Assurez-vous que le loyer et les factures de services publics sont payés. N’oubliez pas que si votre locataire est en retard ou ne paie pas du tout le loyer, vous serez responsable de son paiement. Lorsque la sous-location prend fin, faites un walk-through de votre appartement, vérifiez soigneusement les dommages éventuels et rendez au locataire sa caution pour les dommages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *