Catégories
Société & mode d'emploi

Que doit faire une entreprise lorsque le candidat à l’emploi idéal est un ressortissant étranger ?

Les entreprises utilisent souvent le visa H-1B pour les professions spécialisées afin d’employer des professionnels de nationalité étrangère. Les professions spécialisées comprennent les ingénieurs, le personnel informatique, les analystes financiers et d’autres domaines dans lesquels un baccalauréat ou son équivalent est requis pour un travail de premier échelon. Toutefois, la catégorie H-1B est régie par la loi fédérale et est soumise à un quota annuel. Par conséquent, les visas H-1B ne sont pas disponibles pendant une grande partie de chaque année.

Important, une personne qui transfère son visa H-1B de son employeur actuel à une autre entreprise est exemptée du quota annuel et peut le transférer à tout moment de l’année. Ils peuvent commencer à travailler pour une entreprise dès que la pétition de transfert a été déposée et ils ne sont pas tenus d’attendre que la pétition soit approuvée pour commencer à travailler. Il est essentiel qu’ils ne commencent pas à travailler pour votre entreprise avant que la pétition ne soit déposée, ce qui signifie que le bureau gouvernemental approprié a reçu la pétition et les frais de dépôt.

Le H-1B est valable pour un séjour total de six ans . Cependant, le fait de changer d’employeur ne fait pas repartir l’horloge des six ans. Par conséquent, il est important pour une entreprise de comprendre combien de temps il reste à une personne potentiellement transférée dans le statut H-1B. Dans le cas contraire, l’entreprise risque de perdre cet employé rapidement ou d’être contrainte d’obtenir une carte verte immédiatement, ou les deux. Une extension au-delà de la limite de six ans est disponible dans certains cas, lorsque la personne transférée progresse suffisamment loin dans le processus de carte verte pour pouvoir bénéficier de cette extension.

candidat ressortissant étranger

Il est compréhensible que les employeurs qui engagent des dépenses importantes pour obtenir une approbation H-1B pour un employé souhaitent souvent récupérer ces dépenses si l’employé part plus tôt. Cependant, la réglementation fédérale prévoit que les employeurs ne peuvent pas récupérer ces dépenses si elles constituent une pénalité en vertu de la loi étatique applicable.

Une entreprise peut économiser des coûts importants en déterminant dès le départ le meilleur poste et le meilleur lieu de travail pour une embauche de ressortissant étranger. Le domaine H-1B est fortement réglementé, les changements de poste ou de lieu de travail nécessitent souvent l’approbation préalable du gouvernement fédéral. Les employeurs devraient donc contacter un conseiller juridique qualifié avant de modifier les fonctions ou le lieu de travail d’un H-1B.

Comme dans de nombreuses questions juridiques, une évaluation précoce est essentielle lorsqu’il s’agit de l’admissibilité, du calendrier et de la planification à long terme d’une personne transférée de nationalité étrangère. Des coûts substantiels peuvent être économisés par une planification préalable, tandis que la conformité avec le H-1B et d’autres règlements peut être maintenue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *