Santé, paramédical & hygiène

Taux de survie des neuroblastomes

cancer enfant

Un bref écrit sur les taux de survie à 5 ans pour le neuroblastome, l’un des cancers les plus fréquents chez les enfants de moins de 5 ans

La Société du cancer a diagnostiqué environ 650 enfants chaque année.

Selon Cancer Society, environ 650 enfants sont diagnostiqués avec un neuroblastome chaque année. Il s’agit de l’un des types de cancer les plus fréquents chez les enfants de moins de 5 ans, représentant 15 % de tous les décès liés au cancer chez les enfants

Il s’agit de l’un des types de cancer les plus fréquents chez les enfants de moins de 5 ans.

Neuroblastome : une vue d’ensemble

Le neuroblastome est un cancer qui affecte les cellules nerveuses dans diverses parties du corps ; les zones les plus importantes étant la glande surrénale, le cou, la poitrine et la moelle épinière. La maladie est très fréquente chez les enfants âgés de 5 ans et moins, et est rarement observée chez les enfants plus âgés ou les adultes. Ses symptômes dépendent de la partie du corps qui est touchée. Par exemple, un enfant souffrant d’un neuroblastome dans l’abdomen peut se plaindre de douleurs abdominales ainsi que de changements dans les habitudes intestinales et urinaires, tandis qu’un enfant souffrant d’un neuroblastome dans la poitrine peut se plaindre de respiration sifflante, de douleurs dorsales, de scoliose (courbure de la colonne vertébrale), etc.

Dans le neuroblastome, la tumeur commence à se former dans les neuroblastes – les cellules nerveuses immatures que le fœtus produit pendant sa formation. Si elle n’est pas traitée à temps, cette affection peut se propager à diverses parties du corps, notamment le foie, les yeux et la moelle osseuse, et entraîner à terme plusieurs complications, allant du syndrome paranéoplasique à la paralysie. Les options de traitement de ce type de cancer comprennent la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et la greffe de cellules souches.

neuroblastome

Taux de survie

Dans l’ensemble, le taux de survie relatif à 5 ans pour le neuroblastome est de 56,4 %, mais il faut passer par la décomposition par stade de ce dernier pour se faire une idée claire de la gravité de cette affection. Plus important encore, il faut garder à l’esprit que plus de la moitié des patients sont des enfants en bas âge.

Taux de survie des neuroblastomes selon les différents stades

Les taux de survie indiqués dans ce tableau sont génériques et ne doivent donc pas être utilisés pour des cas individuels. Le médecin traitant du patient serait mieux placé pour faire toute déclaration sur la santé du patient. Des études ont révélé que le taux de survie dépend de la difficulté à diagnostiquer cette affection et de la manière dont le patient réagit au traitement.

Bien que les taux de survie soient impressionnants pour les neuroblastomes de stade I et II, il est difficile de diagnostiquer l’affection à ces stades en raison de l’âge de l’enfant. Selon certains rapports, il a été constaté qu’un diagnostic précoce – soutenu par l’ablation de la totalité de la tumeur initiale – améliore dans une large mesure le taux de survie

Les neuroblastomes de stade I et II peuvent être diagnostiqués à un stade précoce.

À Lire aussi
Santé, paramédical & hygiène

Voici comment laver une serviette hygiénique lavable

Santé, paramédical & hygiène

Une femme enceinte peut boire du jus de fruit de la passion frais durant la grossesse ?

Santé, paramédical & hygiène

Quels fruits contiennent de la vitamine B ?

Santé, paramédical & hygiène

Un médecin généraliste sans rdv : voici comment en voir un !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.