Santé, paramédical & hygiène

Exercices à éviter pour la sciatique

douleur sciatique

Vous souffrez de sciatique ? Il existe un certain nombre d’exercices qui aident à soulager la douleur dans de telles conditions, mais en même temps, il est important de savoir lesquels peuvent aggraver la douleur au lieu de la soulager. Les exercices à éviter pour la sciatique sont donnés ci-dessous.

La sciatique est le plus gros nerf du corps humain, qui part de la moelle épinière pour atteindre la fesse et la hanche et, plus bas, la jambe et le pied. C’est ce nerf qui procure des sensations aux cuisses, aux jambes et aux pieds. L’intensité de la douleur de la sciatique peut varier d’une douleur légère à une douleur aiguë. Cette douleur est connue pour affecter le bas du dos, les fesses, les hanches et les jambes. Dans certains cas, une sensation de picotement ou d’aiguilles est également observée dans les orteils. Il existe des exercices qui libèrent la douleur du nerf sciatique, mais il en existe d’autres qui peuvent augmenter les problèmes.

étirement

Exercices à éviter lorsqu’on est affecté par une douleur de sciatique

Il existe un certain nombre d’exercices pour soulager la douleur. Cependant, une note très importante à retenir est que les exercices qui provoquent des tensions dans le bas du dos doivent être laissés de côté dans votre routine.

  • Si vous souffrez de sciatique, tout type d’étirement lourd des ischio-jambiers doit être évité. L’étirement des ischio-jambiers n’étire pas seulement l’ischio-jambier, mais il étire aussi la racine du nerf sciatique. L’étirement de la racine peut provoquer des blessures graves.
  • Lorsqu’on a affaire à un problème de sciatique, il vaut mieux également éviter les étirements abdominaux. Les étirements abdominaux sont connus pour exercer une pression sur la colonne vertébrale et aussi pour provoquer une irritation grave du nerf. Ces étirements ne doivent être effectués qu’après la disparition complète des symptômes de la sciatique.
  • Les squats debout de tout le corps avec des barbillons sur les épaules doivent être évités à tout prix. C’est l’un des exercices les plus dommageables pour la colonne vertébrale et il provoque souvent des blessures au bas de la colonne vertébrale. Lors de cet exercice, le poids du barbelé repose sur la colonne vertébrale, ce qui entraîne une compression totale de la colonne et des disques intervertébraux. C’est souvent la cause d’hernies et de nerfs coincés. Ces derniers se traduisent par des douleurs qui irradient vers les fesses et les jambes.
  • La compression totale de la colonne vertébrale est également causée par les soulèvements morts lourds. Cela provoque souvent des douleurs à la colonne vertébrale et aggrave les problèmes. Beaucoup de jeunes hommes se vantent de leurs compétences en haltérophilie, mais ne sont pas conscients des conséquences de soulever ces poids lourds.
  • Les rangs penchés font également partie de la trinité des squats et des dead-lifts du corps entier. La position de la colonne vertébrale lors de l’exécution des rows bent over est très dangereuse pour la santé de la colonne vertébrale. Cela exerce une forte pression sur la colonne et les disques vertébraux. Souvent, des hernies discales sont causées à cause de cela.
  • Les redressements assis jambes droites sont un autre exercice à éviter. Ceux-ci exercent également une forte pression sur les disques vertébraux.
  • L’haltérophilie sans soutien approprié et suffisant au bas du dos sont souvent la cause de la blessure du nerf sciatique. Il est préférable de s’en tenir à des exercices à faible impact, qui n’exercent aucune pression sur la colonne vertébrale.
  • Il est important de renforcer les muscles du dos. Si vous voulez essayer des exercices avancés, vous devrez en parler à votre professionnel de santé. Ces activités doivent être choisies avec soin. Vous devrez veiller à ce qu’elles n’exercent pas de pression sur les muscles du dos et des ischio-jambiers.

Le point le plus important à retenir est que vous devez également porter votre attention sur l’étirement et le renforcement des muscles, qui entourent le nerf sciatique. La meilleure option pour renforcer le dos est l’inclinaison pelvienne. Il s’agit d’un exercice simple qui peut facilement être intégré à votre programme quotidien. Veillez à ce que votre programme d’entraînement n’aggrave pas le problème au lieu de l’atténuer.

Disclaimer : Cet article est uniquement destiné à des fins d’information et ne doit pas remplacer l’avis d’un expert médical.

À Lire aussi
Santé, paramédical & hygiène

Comment soigner un panaris au pouce de la main ?

Santé, paramédical & hygiène

Légume anti-diabète : quels sont les légumes bon pour les diabétiques ?

Santé, paramédical & hygiène

Comment ne plus avoir les mains moites ? Nos astuces

Santé, paramédical & hygiène

Comment se retenir de faire pipi et ne plus avoir envie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.