Santé, paramédical & hygiène

Comment prévenir les malformations congénitales

femme enceinte

La prévention des malformations congénitales nécessite un peu de conscience de la part de la mère. Certes, on ne peut pas totalement empêcher les malformations congénitales de se produire, mais quelques mesures de précaution permettent de réduire les chances dans une large mesure. Apprenez tout sur la façon de prévenir les malformations congénitales en parcourant l’article sur la santé traité ci-dessous.

Chaque année, on dénombre environ 160 000 bébés nés avec une malformation congénitale. Ce chiffre est assez surprenant car la plupart de ces malformations congénitales causent des dommages physiques et mentaux à vie pour l’enfant. En outre, ces malformations sont irréversibles et le bébé doit vivre avec ces problèmes toute sa vie. Ces handicaps comprennent toute une série de problèmes tels que des difficultés d’apprentissage, des troubles du comportement, une anomalie du tube neural, une anencéphalie, etc. On ne peut pas empêcher tous les types d’anomalies congénitales de se produire, mais on peut au moins prendre certaines mesures pour réduire les risques des développer. Il existe de nombreux types d’anomalies congénitales dont les causes sont inconnues. Cependant, il y a beaucoup de choses qu’une mère peut faire pour s’assurer que son bébé reste en bonne santé. Prévenir les malformations congénitales devient facile lorsqu’on est correctement éduqué ainsi que conscient des facteurs qui aident à réduire les chances de malformations congénitales chez un bébé.

Avant de tomber enceinte, il est important de consulter un médecin pour obtenir des conseils. Les visites de pré-grossesse ainsi que les soins aident la mère à connaître des faits importants qui l’aident à s’assurer que son bébé naisse en bonne santé. De même, après la conception, il est très important de consulter régulièrement le médecin pour les soins prénataux. Cela permet de suivre la grossesse à chaque étape et de s’assurer du bon déroulement de la croissance du fœtus. Dans cet article, nous allons aborder quelques conseils importants sur la façon de prévenir les malformations congénitales. En suivant ces conseils, vous vous assurerez que le bébé naîtra sain et sauf. Ces conseils vous informeront des effets néfastes de certains styles de vie et vous sensibiliseront à la prévention de ces habitudes néfastes. Une fois que vous êtes conscient, il sera plus facile pour vous de prendre des mesures et de prévenir les malformations congénitales.

Prévenir les malformations congénitales chez les bébés

La plupart des malformations congénitales surviennent au cours du premier trimestre de la grossesse. Dans certains cas, les malformations congénitales se produisent avant même que la mère sache qu’elle est enceinte. Ainsi, l’éducation et la sensibilisation à la prévention de ces anomalies congénitales sont très importantes. Voyons les principales mesures qu’une femme doit prendre pour mener à terme une grossesse saine.

✓ Prendre des suppléments d’acide folique

Il a été constaté que pas assez de femmes sont conscientes que consommer suffisamment d’acide folique aide à la prévention des malformations congénitales. Des études ont montré que seulement 28% des femmes en âge de procréer étaient conscientes de la consommation d’acide folique pour prévenir les malformations congénitales. L’acide folique contribue à la prévention de graves malformations du cerveau et de la colonne vertébrale. Il est donc important de commencer à prendre des suppléments d’acide folique avant et après une grossesse. Il faut consommer environ 400 microgrammes d’acide folique par jour. Inclure le pain, les craquelins, les tortillas, etc. fabriqués à partir de farine blanche enrichie et fortifiée.

✗ Arrêter complètement de fumer

On est conscient des dangers du tabagisme. Il est également important de noter que le tabagisme affecte non seulement la santé de la mère, mais aussi celle du bébé. La fumée de cigarette peut provoquer une fente labiale ou la mort du nourrisson, c’est-à-dire une fausse couche. La meilleure façon de prévenir la mort fœtale et les malformations congénitales est d’arrêter de fumer avant de tomber enceinte. Si l’on est déjà enceinte, il faut arrêter de fumer immédiatement pour prévenir l’apparition de problèmes de santé comme l’insuffisance pondérale à la naissance. Obtenez plus d’informations sur le lien suivant sur les malformations congénitales causées par le tabagisme.

Manger un repas équilibré

Il faut manger un repas équilibré avec beaucoup de fruits et de légumes frais inclus. Arrêtez de manger de la malbouffe et des aliments gras pendant la période de préconception. En mangeant des repas nutritifs, vous vous assurerez que votre fœtus en pleine croissance recevra toutes les vitamines et tous les minéraux vitaux pour sa croissance.

✗ Abandonnez l’alcool

Les femmes qui consomment de l’alcool pendant la grossesse non seulement s’enivrent elles-mêmes, mais transmettent également le méchant alcool à leur fœtus. L’alcool a la capacité de traverser la barrière placentaire en passant par le cordon ombilical. Cela peut entraîner une grave anomalie congénitale appelée syndrome d’alcoolisme fœtal (SAF). Cela entraîne un retard mental, des difficultés d’apprentissage et un faible poids à la naissance.

✓ Visitez le médecin pour des contrôles réguliers

Visitez le médecin pour des contrôles réguliers avant et après avoir été enceinte. Cela permettra de surveiller votre santé ainsi que celle du fœtus en pleine croissance. Si des problèmes sont découverts, ils peuvent être contrôlés immédiatement et on peut les prévenir.

tortilla

✗ Dites NON aux drogues

Les femmes qui consomment des drogues illégales pendant leur grossesse mettent leur bébé en danger. Le bébé peut souffrir de malformations congénitales comme des malformations des membres, du système urinaire, du système reproductif ainsi que du cœur. Il faut également éviter de consommer des drogues pendant l’allaitement car ces drogues peuvent passer dans le lait maternel. Cela entraîne des problèmes de croissance et de développement chez le nourrisson. Ainsi, assurez-vous d’abandonner complètement les drogues avant de tomber enceinte.

✓ Parlez au médecin avant de prendre des médicaments

De nombreux médicaments peuvent provoquer des effets secondaires chez le fœtus et entraîner des malformations congénitales. Ainsi, il est toujours préférable de consulter un médecin, avant de mettre une pilule dans votre bouche. De simples médicaments en vente libre contre les maux de tête, la grippe, la toux et le rhume, etc. peuvent entraîner de graves problèmes de développement chez le fœtus. Évitez également de prendre des produits à base de plantes sans consulter votre médecin au préalable. Renseignez-vous également auprès de votre médecin sur certains vaccins avant des prendre. Tous les vaccins ne sont pas recommandés pour une femme enceinte.

✗ L’obésité est un strict non-non

Il a été constaté qu’une naissance vivante sur 100 est affectée par des malformations cardiaques. Cela s’observe chez les femmes enceintes dont la masse corporelle est supérieure à 30. Des études ont montré que les mères en surpoids présentent un risque plus élevé de malformations congénitales chez leur bébé, comme les malformations cardiaques. Il faut donc faire des exercices modérés comme la marche, le vélo stationnaire et même la natation. Gardez votre poids sous contrôle pour éviter les complications pendant la grossesse. Parlez à votre médecin des exercices qui sont sans danger pour vous pendant la grossesse.

✓ Maintenez votre santé

Il est important de se tenir à l’écart des infections car de nombreux organismes ont la capacité de provoquer des malformations congénitales chez le fœtus. Il faut éviter de se rendre dans des endroits bondés et de manger des aliments malsains provenant de l’extérieur. Maintenez également une bonne hygiène et évitez de manger de la viande rouge insuffisamment cuite. La viande rouge insuffisamment cuite est une source de toxoplasmose, un parasite qui peut entraîner de graves lésions cérébrales chez le fœtus. Les femmes diabétiques doivent contrôler leur taux de glycémie, car il peut affecter la santé du bébé et entraîner des problèmes à la naissance. Les femmes âgées de plus de 35 ans ou celles qui ont connaissance d’anomalies génétiques antérieures dans leur famille devraient subir un test génétique avant de tomber enceinte. Les tests génétiques des deux partenaires aideront à déterminer la probabilité d’une anomalie génétique pouvant survenir chez le bébé.

Ce sont là quelques-uns des moyens qui aident à prévenir les anomalies congénitales. Tomber enceinte est une période excitante pour chaque femme, mais elle est pleine de responsabilités. La sensibilisation sur la façon de prévenir les anomalies congénitales aide au bon départ des deux, la mère et son enfant à naître. Il convient toutefois de noter que toutes les anomalies congénitales ne peuvent être évitées. Mais, vous pouvez toujours donner le coup d’envoi d’une vie saine pour votre bébé à naître en vous assurant que vous prenez toutes les mesures de précaution pour empêcher tout type de malformations congénitales de se produire.

À Lire aussi
Santé, paramédical & hygiène

Voici comment laver une serviette hygiénique lavable

Santé, paramédical & hygiène

Une femme enceinte peut boire du jus de fruit de la passion frais durant la grossesse ?

Santé, paramédical & hygiène

Quels fruits contiennent de la vitamine B ?

Santé, paramédical & hygiène

Un médecin généraliste sans rdv : voici comment en voir un !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.